Project Manager using Bimsync

La méthode VDC (Virtual Design and Construction) (Conception et Construction Virtuelles) est utilisée dans le secteur AECO (Architecture, Ingénierie, Construction et Opération) comme une combinaison de techniques et d’outils, notamment les réunions ICE, le BIM et le PPM. L’objectif principal de la méthode VDC est d’améliorer la qualité des projets en identifiant les buts du client qui sont soutenus par les objectifs du projet. Pour mesurer l’efficacité de ce dernier, des paramètres tels que les mesures de production et les facteurs contrôlables sont utilisés et représentent une partie essentielle des méthodes VDC.

 

Qu’est-ce que la méthodologie VDC ?

La méthode VDC a été créée et conceptualisée en 2001, au début du BIM, par le CIFE – Center for Integrated Facility Engineering de l’Université de Stanford en Californie. Initialement, le professeur Martin Fischer, directeur du CIFE, est le précurseur de cette méthodologie. La méthode VDC est utilisée dans divers pays du monde depuis plus de 15 ans. Grâce à chaque nouveau projet, le processus a été testé et amélioré au fil du temps.
Les professeurs Kunz et Fischer définissent les modèles VDC comme « l’utilisation de modèles de performance multidisciplinaires intégrés de projets de conception-construction pour soutenir des objectifs commerciaux explicites et publics ». Les initiatives VDC améliorent les performances du projet ou de l’entreprise en améliorant la clarté de la prise de décision, ainsi que les stratégies et les engagements explicites des équipes de travail.

 

Le objectifs du client et du projet

De nombreux propriétaires visent à accroître l’efficacité et la durabilité tout en réduisant les coûts d’exploitation du cycle de vie, notamment l’entretien des bâtiments, leur exploitation et celle de l’entreprise, ainsi que le coût initial de la construction. La pratique traditionnelle, quant à elle, se concentre sur la planification d’une structure principalement pour obtenir le coût de construction le plus bas et la livraison la plus rapide. Les objectifs du projet et du client ne sont pas en phase.

L’objectif de la méthode VDC est d’aider les entreprises à résoudre les problèmes et à améliorer la qualité des processus du projet. En identifiant les aspects cruciaux du projet, les objectifs du client peuvent être clairement spécifiés. Ils doivent être soutenus par des objectifs de projet. La clé du succès réside dans le fait que les parties prenantes collaborent sur le même projet de manière à atteindre les mêmes objectifs. Si vous souhaitez que votre projet soit durable et réduire les coûts , vous ne pouvez pas laisser faire le hasard.

 

VDC – Les 3 composantes

La VDC n’est pas un nouvel outil ou une nouvelle technique, mais plutôt une combinaison de techniques, connues et efficaces, et d’outils modernes intégrés dans un système. Le BIM est une composante essentielle des méthodes VDC, au même titre que la planification et une méthode de réunion connue sous le nom d’ICE. Cependant, l’accent est mis autant sur les processus de travail que sur les outils. Il s’agit de technologie et de collaboration humaine, et on l’appelle communément PPM.

Les réunions ICE

Les réunions dites: "ICE" (Integrated Concurrent Engineering) ont pour but de « développer, montrer et expliquer le produit, l’organisation, le processus, les modèles POP et 4D » (Kunz). Cela signifie que les réunions ICE sont interdisciplinaires. Elles intègrent les technologies modernes de visualisation et permettent de travailler simultanément sur la conception. Plutôt que d’envoyer des courriels d’une discipline à l’autre, cela permet d’introduire et d’approuver des modifications de manière beaucoup plus rapide.

Lors d’une réunion ICE, il est important que les bonnes parties prenantes soient impliquées dans les réunions. De cette façon, les acteurs pourront prendre les bonnes décisions, de manière efficace, avec l’objectif de les faire durer dans le temps.

BIM

La méthode VDC et le BIM (Building Information Modeling) sont souvent utilisés de manière interchangeable. Le BIM fait référence à la forme et à la portée des produits. C’est un élément important de la méthodologie VDC. Plus important encore, le BIM facilite les processus de prise de décision. Les problèmes de conception peuvent être facilement communiqués à l’équipe de projet ou au client, par exemple grâce au format BCF et à l’utilisation d’un outil de collaboration BIM. En outre, en raison des informations supplémentaires sur le calendrier, c’est-à-dire la 4D, elle est utilisée pour la planification de la construction.

PPM

Le PPM (Production Production Management) « cherche à optimiser le coût, le temps et la portée avec les leviers de la conception du processus, de la capacité, de l’inventaire et de la variabilité. » (www.projectproduction.org). Le PPM est une science opérationnelle appliquée aux projets par le biais d’un système de production temporaire. La structure et la supervision des opérations de travail du projet sont essentielles à cette méthode de management. Le PPM détermine la méthodologie de production et d’utilisation du BIM, ainsi que le calendrier des réunions ICE.

 

Métriques

Une équipe peut contrôler les objectifs d’un projet et la manière de les atteindre grâce à un système de mesure, ce qui fait des métriques un élément essentiel de la méthode VDC. Les mesures doivent être effectuées sur une base quotidienne ou hebdomadaire pour garantir une évaluation précise des résultats. Tout au long du projet, les objectifs individuels de chacun des trois éléments doivent être contrôlés. Cela permet d’apporter des corrections, ce qui se traduit par un meilleur processus.

Métriques Bimsync de Google Analytics pour les méthodes VDC

Exemple de métriques dans Bimsync, utilisant Google Analytics.

Les métriques ci-dessus montrent à quel point la gestion des problèmes du projet est saine, et à quel point vous êtes bon dans la planification. Nous distinguons deux types de collecte de données dans cette section :

Mesures de production

Les indicateurs de production sont des éléments qui sont mesurés de manière régulière pour voir si vos actions, telles que le PPC (Percent Plan Completed), fonctionnent bien. En mesurant ces paramètres de production, vous pouvez déterminer si le projet va dans la bonne direction. Ces objectifs peuvent être fixés par la personne chargée de la mise en œuvre de la méthode VDC dans une entreprise.
Il est également possible de vérifier le nombre de collisions résolues entre les branches lors d’une seule session ICE, ainsi que le nombre de contrôles de modèles effectués en un mois.

Facteurs contrôlables

Les facteurs "contrôlables" sont des actions que vous choisissez de prendre (ou non). Contrairement aux mesures de production, nous pouvons les planifier et décider de les mettre en œuvre ou non. Les facteurs contrôlables doivent être liés aux mesures de production de chaque élément (ICE, BIM, PPM).
Les principaux facteurs contrôlables sont les actions qu’une équipe peut entreprendre. Plus précisément, la façon dont elle s’organise, gère les processus et la production, représente les informations relatives à la conception et à la construction, et utilise la technologie.

Par exemple, si vous décidez d’organiser trois réunions de type ICE par mois dans le cadre de la réalisation d'un projet, vous pourrez ensuite mesurer si vous avez atteint ou non les objectifs fixés.

 

Rickard Ekholdt, Responsable du marché nordique chez Catenda.

Related Post