Quels sont les objectifs d’utilisation d’un environnement commun de données ?

Au cours d’un projet des informations transitent: du client vers les entreprises, des entreprises vers le maître d’œuvre, du maître d’œuvre vers le client et bien plus. Les échanges de mails peuvent parfois durer plusieurs mois, au cours desquels les informations peuvent se perdre.

L’environnement commun de données (ECD) centralise toutes les informations ainsi que les documents nécessaires au projet, au même endroit. Il héberge également la maquette dans sa dernière version à jour. Tout le monde a accès à la même maquette et aux mêmes plans au même moment.

La communication et les échanges sont centralisés sur la plateforme. Le format BCF (BIM Collaboration Format)est le moyen de communication dans le BIM et au sein de l’environnement commun de données. Ce format permet de créer des sujets à résoudre. Ces derniers sont directement liés à la maquette et sont visibles par tous les membres. Dans cette perspective, le client est en capacité de suivre le projet.

Bimsync

Avec le déploiement progressif du BIM, plusieurs plateformes collaboratives ont vu le jour sur le marché. Frasil a testé la majorité d’entre elles et a choisi l’environnement commun de données (CDE) Bimsync.

La maquette numérique

« La visualisation des maquettes est simple et intuitive. En quelques clics, les membres du projet peuvent réaliser des coupes et ainsi masquer et afficher les éléments dont ils ont besoin. » déclare les fondateurs de Frasil.

vue 3D dans Bimsync envrionnement commun de données

vue 3D dans Bimsync CDE

Vue 3D du modèle Mia, globale à gauche, en coupe horizontale à droite

Ces screenshots sont des vues de travail non renderisées. Il est possible d’avoir une vue de travail et ainsi visualiser l’ensemble des éléments géométriques et techniques avec une finition modérée. Pour des vues dites « commerciales » avec des modèles texturés, il faudra passer par des logiciels spécialisés.

Les utilisateurs de Bimsync peuvent mesurer des distances pour les aménagements futurs ou simplement pour des vérifications. Dans l’exemple ci-dessous, pour une mesure entre deux points vous disposez de la distance directe mais aussi de sa décomposition selon l’ensemble des axes géométriques:

modèle 3D bimsync envrionnement de données ouvert

modèle 3D bimsync cde

Exemple d’une prise de mesure dans une chambre du modèle MIA

La flèche rouge sur le plan 2D en bas à droite permet aux utilisateurs de localiser le point de vue actuel. lls peuvent également se déplacer au sein du modèle 3D en bougeant cette flèche dans le plan 2D.

Grâce à Bimsync, les membres du projet ne visualisent pas seulement des modèles mais des informations. Par exemple, si un utilisateur clique sur une cloison, il/elle peut voir son type (placo, briquette, finitions, etc.). Autre exemple, si l’utilisateur clique sur un sol, il/elle va pouvoir vérifier que le parquet a bien été prévu. Par conséquent, cette fonctionnalité permet de centraliser d’une part les informations géométriques du projet et d’autre part toutes les informations techniques liées à sa constitution ! C’est la base du BIM.

Bimsync cde

Exemple d’un doublage sélectionné dans le modèle MIA

Sur l’image ci-dessus, le doublage a été sélectionné (en vert). Ainsi les informations de ce doublage apparaissent sur la droite: type, isolation, quantités etc. Les utilisateurs peuvent lier des documents qui contiennent les informations complémentaires qu’ils jugeront utiles au projet. Dans cette perspective, les utilisateurs peuvent maîtriser leur projet de construction et de rénovation visuellement et techniquement.

La centralisation des documents

Un des objectifs principaux d’une plateforme collaborative est de centraliser les informations du projet. Dans cette perspective, les membres du projet n’auront plus à chercher dans leurs emails les données dont ils ont besoin.

Les maquettes sont systématiquement mises à jour, au fur et à mesure de la conception, ainsi qu’en exécution grâce aux données apportées par les entreprises. Autrement dit, tous les acteurs du projet accèdent aux mêmes informations ce qui permet de réduire le nombre d’erreurs.

En ce qui concerne les documents, Bimsync permet l’organisation de ces derniers avec une arborescence de dossiers établie par les utilisateurs. Les informations sont toutes stockées au même endroit, ce qui permet une meilleure communication entre tous les acteurs du projet. « C’est objectivement la meilleure manière d’assurer une communication sans pertes d’informations ou erreurs de communication. » déclare les fondateurs.

Par ailleurs, la fonctionnalité Visa dans Bimsync est un réel avantage. Elle permet de définir un processus de validation de documents lorsqu’un utilisateur dépose ses livrables sur la plateforme. Ce système dynamique génère automatiquement un sujet lié au document lorsqu’un visa est apposé pour garder un historique des décisions prises.

La collaboration

Un sujet est une observation établie par l’instigateur du sujet, nécessitant l’action d’un ou plusieurs autres utilisateur(s) pour le faire changer de statut, et ce jusqu’à la résolution complète du sujet. Il est la clé de la collaboration au sein d’un projet.

Prenons un exemple concret : les dimensions d’une pièce. Lors de la définition des espaces, une proposition de modèle est publiée dans l’environnement commun de données. Grâce à la visionneuse 3D de Bimsync les utilisateurs peuvent s’apercevoir de manière simple que certains espaces doivent être redimensionnés. A ce moment-là, l’utilisateur peut créer un sujet pour notifier le changement souhaité; sujet qui sera relié à l'emplacement sur le plan. The user can write comments and set a deadline. L’utilisateur peut rédiger des commentaires et remarques et fixer une échéance.

« Outre le côté pratique entre client et maître d’œuvre, nous fonctionnons ainsi avec l’ensemble des intervenants sur le projet. Les membres du projet peuvent visualiser l’ensemble des demandes qui sont créées pour les entreprises, les délais de résolution imposés, les emplacements précis et la définition des éléments à modifier ou à régler. » explique les fondateurs.

Du point du vue du client, ce dernier peut contrôler et suivre l’état du projet. Il/Elle peut avoir accès à toutes les informations, aux sujets anticipés et à leurs résolutions. « C’est un vrai chemin d’apprentissage pour ceux qui le souhaitent. » déclare les fondateurs.

Bimsync est un outil puissant qui apporte beaucoup de rigueur, de transparence et de connaissances à ceux qui le souhaitent. Bimsync s'est imposé comme le meilleur choix pour garantir le parcours client idéal."

Frasil's founders

A propos de Frasil

Frasil est le résultat de l’association entre une BIM Manageret un Maitre d’œuvre. Leur conviction étant que l’efficacité des process d’un projet de construction est intimement corrélée avec la qualité des communications et échanges entre les acteurs du même projet. C’est de ce constat de base, associé à une forte appétence digitale et sociale qu’ils ont fondé Frasil.

La méthodologie BIM s’est imposée naturellement dans leurs process.

Frasil propose des activité de maitrise d’œuvre complète clé en main à une clientèle de particuliers. Cette prestation étant axée avant tout sur la collaboration et la transparence dorénavant possible grâce à la plateforme collaborative Bimsync. Cela permet au client de pouvoir suivre l’avancement de son projet et d’acquérir pour les curieux de fortes connaissances associées à leur projet de construction.

En complément, Frasil met à disposition un savoir faire technique fort pour les professionnels de l’immobilier, autour de prestations d’Assistance à Maitrise d’Ouvrage (AMO) et de Maitrise d’œuvre complète (MOE) en vue d’aider ces acteurs a effectuer leur transition digitale et collaborative autour de la méthodologie BIM.

Luara Fabricio et Julien Durieux, Co-fondateurs Frasil