Le plan d'exécution BIM (BEP) est un document essentiel pour assurer la réussite du déploiement d'un projet BIM. Il détaille généralement les attentes en matière d'utilisation du BIM en fonction des spécificités du projet (réhabilitation, neuf, lotissement, etc.) & décrit les méthodes d'organisation et de représentation graphique pour l'exploitation ainsi que les processus, modèles, usages.

Qu'est-ce qu'un plan d'exécution BIM (BEP) ?

Une fois que le client a défini le contexte du projet et ses objectifs BIM associés, il est nécessaire de les traduire en fonction des acteurs et de leur maturité BIM, tout au long des phases du projet (programmation, conception, construction, exploitation, maintenance...).

Ces éléments sont précisés dans le document communément appelé "BIM Execution plan" (BEP). Il comprend notamment :

  • Les procédures définissant les besoins et donc les rôles et responsabilités des acteurs (plan de gestion BIM),
  • La méthodologie de travail BIM relative à l'échange d'informations
  • De quelles données avons-nous besoin ? Pour qui ? A quel moment ? Comment doivent-elles être structurées ? Quels sont les processus de coordination à mettre en place ?
  • L'infrastructure BIM, c'est-à-dire la plateforme collaborative, en posant les questions de l'assurance et des responsabilités, de la durée de vie, de l'ordre technique et des fonctionnalités, de la sécurité des données, des procédures de collaboration.

Ce "plan d'exécution BIM" doit être établi le plus en amont possible et peut évoluer tout au long du cycle de vie du projet. Il détaille les attentes en matière d'utilisation du BIM en fonction des spécificités du projet (réhabilitation, neuf, lotissement, etc.). Ce document décrit les méthodes d'organisation et de représentation graphique pour l'exploitation ainsi que les processus, modèles, usages.

Un accord BIM n'est pas contraignant. Il appartient aux auteurs du BEP, de le rendre contractuel et de l'inclure dans la liste ordonnée des documents contractuels ou de référence.

 

Que doit contenir un Plan d'Exécution BIM ?

Il doit préciser :

  • La nature et la durée de l'opération et la liste des acteurs impliqués dans le projet (au sein notamment des acteurs en charge du BIM : BIM management, coordinateurs, référents,) ;
  • La liste de tous les logiciels utilisés par chacun des acteurs ;
  • La liste des usages du BIM : le processus d'enrichissement du modèle 3D par les acteurs (modélisation des informations) ;
  • Un tableau de répartition des tâches pour chaque acteur à chaque phase ;
  • L'environnement commun de données (la plateforme collaborative) ;
  • Le format d'échange utilisé. Format natif ou format IFC ;
  • Le niveau de détail et d'information de la maquette en fonction des étapes d'avancement du projet ;
  • Les livrables BIM : le modèle.

 

Quelle est la valeur ajoutée d'un plan d'exécution BIM pour le projet ?

  • Il donne les règles de production
  • Il aide à mieux comprendre les objectifs et les attentes du client.
  • Il permet également d'intégrer vos objectifs BIM dans le projet
  • Il s'agit d'un document collaboratif et contributif

 

Le Plan d'Exécution BIM (PEB) est-il obligatoire ?

Le plan d'exécution BIM est parfois aussi appelé "protocole BIM". Cosigné par les parties prenantes de la gestion du projet et soutenu par le contrat de gestion du projet, le protocole BIM est un document contractuel exécutoire. Elle peut être, pour l'information du maître d'ouvrage, annexée au contrat principal de maîtrise d'œuvre.

Sa rédaction est de la responsabilité du partenaire du projet qui assure la mission de BIM Management. Revendiquer la mission de BIM Management, c'est être capable de rédiger un plan d'exécution BIM puis de l'appliquer, c'est-à-dire d'organiser le déroulement BIM du projet, et les modalités précises de collaboration entre ses acteurs.

Lorsque les acteurs du projet s'engagent à travers le BEP, ils doivent assumer leur responsabilité.

Ainsi, le Plan d'Exécution BIM ne représente pas une obligation pour tous les projets, mais lorsque le client décide d'utiliser ce document, alors chaque acteur impliqué doit assumer ses responsabilités et respecter ses obligations.

Ainsi, le BEP répond aux attentes du client (ses objectifs ou cas d'utilisation BIM) énoncées dans son cahier des charges.

Elle encadre les procédures d'échanges entre les acteurs de la gestion de projet. Aussi, elle vise à clarifier leurs missions et leur champ d'intervention respectifs. Ainsi, bien que non obligatoire, la MPE semble indispensable au bon déroulement du projet.

Catenda a conçu un modèle de Plan d'Exécution BIM pour vous faire gagner du temps, vous pouvez le télécharger gratuitement ici.